© 2017 AMCV

Mentions légales

AMCV

98 chemin de la poste

Velaine en Haye

54840 Bois de Haye

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon

Qu’est ce que la physiothérapie animale ?

 

La physiothérapie vétérinaire est une discipline qui sert à remédier aux troubles d’origine musculo‐squelettiques (articulations, tendons, muscles et ligaments). Elle s’utilise essentiellement chez tous les animaux qui en ont besoin (handicap locomoteur d’origine dégénérative ou traumatique, chirurgical ou non).

La Physiothérapie va consister à l’application d’agents physiques naturels tels que les ultrasons, les lasers, les courants thérapeutiques, mais aussi la cryothérapie et la thermothérapie.

La physiothérapie vétérinaire est surtout utilisée en période post‐opératoire, après une intervention sur le système locomoteur : fractures, luxation de rotule, dysplasie de la hanche, rupture des ligaments du genou, hernie discale… Elle trouve également sa place en période pré‐opératoire pour préparer l’animal à l’intervention. Elle peut être également recommandée lors de troubles locomoteurs liés à des atteintes neurologiques ou simplement au vieillissement sans indication chirurgicale particulière, en complément ou en traitement alternatif au traitement médical.

Le but de la physiothérapie vétérinaire est de permettre de réduire le temps de récupération de l’animal tout en améliorant la qualité de cette récupération.

Les objectifs thérapeutiques à atteindre sont le plus souvent :

- Soulager la douleur, afin de diminuer l’inconfort ressenti par l’animal

- Limiter les conséquences néfastes que l’inflammation (en phase aiguë et chronique) entraîne sur les tissus

- Faciliter et orienter la cicatrisation tissulaire

- Stimuler le système nerveux ainsi que les circulations sanguines et lymphatiques

- Lutter contre les effets de l’immobilisation (amyotrophie, ankylose articulaire,…)

- Promouvoir le fonctionnement cardio‐vasculaire et respiratoire

Ainsi par des programmes d’exercices, des traitements et des conseils adaptés à chaque espèce, la physiothérapie vétérinaire joue un rôle essentiel dans le maintien des systèmes musculo‐squelettiques et nerveux. L’analyse des postures, des mouvements, du bon fonctionnement locomoteur ainsi que des techniques de palpation et de mobilisation sont essentiels et requièrent l’expertise d'un praticien vétérinaire.

La physiothérapie animale doit être pratiquée en France sous contrôle du vétérinaire. L’implication du maître est également essentielle au succès du traitement. Sur conseil du vétérinaire, il est envisageable que certains soins soient pratiqués à domicile.

Physiothérapie

Hydrothérapie vétérinaire

 

L’hydrothérapie est une pratique ancestrale, ses bienfaits sont nombreux du fait des caractéristiques spécifiques de l’eau :

- La flottabilité : elle aide à la réhabilitation des muscles faibles et des articulations douloureuses en réduisant le poids se portant sur les jointures articulaires.

- La pression hydrostatique : en hydrothérapie, il est important que la pression du fluide s’exerce à toutes les surfaces du corps immergé, plus l’organisme du chien est immergé profondément plus la pression augmente.

- La tension de surface : elle survient à l'endroit où l'eau rencontre l'air. Il en résulte une résistance au mouvement.

- La température : en hydrothérapie la température de l'eau peut affecter la rééducation, elle aide à la détente et permet d'améliorer la gestion de la douleur.

- La variation de la hauteur de l'eau permet des programmes d’hydrothérapie spécifiques selon le souhait de soulager le poids du corps du chien ou au contraire augmenter la résistance.

- L’utilisation de tapis de marche aquatique très largement répandue en rééducation vétérinaire permet de faciliter le développent musculaire et l’etat cardio vasculaire de l'animal.

L’animal peut être soumis à des exercices actifs de nage dans un bassin spécifique ou des exercices de marche en immersion avec un tapis d’hydrothérapie.

Ce dernier peut quant à lui être utilisé soit en préparation sportive, soit pour le reconditionnement à l’effort des animaux en surcharge pondérale.